Pic pétrolier: ça se précise

« Un nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie tire la sonnette d’alarme: ces dernières années les découvertes de pétrole et de gaz conventionnels ont été trois fois moins importantes qu’il y a seulement dix ans ! Alors que, de l’aveu même de l’AIE, les hydrocarbures de schiste ne peuvent pas combler de tels volumes, le monde réinvestit encore dans les combustibles fossiles… Et au diable la fièvre planétaire destructrice et la transition carbone ! En attendant le sevrage. »

« Autrement dit, après avoir allumé la bombe d’une fièvre planétaire destructrice, on fonce droit vers un monde de pénurie. Sans même le préparer. Collapse. »

« A l’instar de toxicomanes, si on ne trouve pas toutes les « doses » désirées par notre société -ce qui est en fait déjà prévisible donc- le sevrage pourra alors commencer, version peak oil, déplétion… Et cela reste cohérent avec les dates du pic pétrolier données par les experts du secteur. Mauvaise nouvelle: pour tous les drogués, notamment les pays riches, le manque ne s’annonce pas drôle du tout. Bonne nouvelle: les émissions de CO2 pourraient alors commencer à baisser… Et si, enfin, on se préparait ? »

L’article : https://dr-petrole-mr-carbone.com/pic-petrolier-ca-se-precise/