Afrique : tous noirs, tous pareils ?

Hé bien non ! Nous les européens blancs nous sommes plus proches génétiquement des asiatiques que les africains le sont entre eux : c’est sur le continent africain que la diversité génétique et linguistique est la plus importante.

Les études génétiques ainsi que la découverte des fossiles d’hominidés démontrent que le berceau de l’humanité se trouve en Afrique.

Lire la suite

Krach financier en 2018 ? 2019 ou 2020 ?

Allons-nous devoir subir une nouvelle crise financière ?

Très probablement oui si nous prenons pas des mesures rapides de modification de notre modèle économique basé sur une croissance infini ! D’ici combien de temps ? Difficile de répondre : 2018 ? 2019 ? 2020 ?

Pourquoi une nouvelle crise (pire que celle de 2008) ?

Car l’humanité cherche la croissance en oubliant qu’elle vit dans un monde fini, qui a des limites physiques.
Et l’industrie financière est l’industrie qui arrive plus rapidement aux limites car c’est l’industrie qui est la plus éloignée du monde physique. C’est une industrie presque virtuelle qui fait de l’argent avec l’argent.

Ainsi les crises financières sont à prendre comme des avertissements : cela nous montre ce qu’il se passe lorsque l’on atteint la limite d’un système. Le problème c’est que une crise financière risque un jour de déclencher l’effondrement de l’humanité elle-même puisque notre écosystème atteint lui aussi les limites de l’équilibre qui permet jusqu’à présent de faire vivre 7 milliards d’êtres humains.

Le mécanisme selon moi de la création de bulles financières dans notre monde mondialement interconnecté.

1) l’énergie facile et pas cher
L’énergie et les machines (équivalent de 200 esclaves par personne) nous permettent de fabriquer très rapidement des produits et des services qui sont vendus à l’échelle de la planète.

La vitesse de production qu’apporte les machines créés des excédents monétaire non partagés : accumulations de richesses sous forme de liquidité monétaire.

Lire la suite

Documentaire « Planète Terre : l’empreinte des hommes »

Zones urbanisées, électricité, vues de l’espace

Ce documentaire montre de belles images de notre Terre prises à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) par des astronautes très enthousiastes et plutôt confiants sur la capacité d’adaptation des hommes. Mais ces belles images des constructions humaines vue de l’espace font froid dans le dos lorsque l’on met en perspective la croissance de l’activité humaine de ces 10 ou 20 dernières années. Et les superbes images des mégapoles photographiées la nuit permettent de visualiser l’accroissent de nos dépenses énergétiques.

Le beau n’inspire pas toujours de l’optimisme…

La vision que m’inspire ce documentaire montre que rien n’arrêtera l’emprise de l’être humain sur sa fragile petite planète si ce ne sont les limites que lui imposeront la Nature et les lois de la physique

Lire la suite