Peut-on passer au 100% renouvelable ?

Quelles seraient les problématiques techniques de passer à 100 % d’énergie renouvelable (EnR) ?

Guillaume Guérard enseignant-chercheur évoque dans cet article les difficultés auxquels les gestionnaires de réseaux électrique vont devoir faire face.

Un défi pour les gestionnaires de réseaux

La conception des réseaux de distribution avait pour objectif de conduire l’énergie électrique de la très haute tension vers la moyenne et basse tension par une structure en arborescence. L’électricité se propage des zones de production vers celles de consommation. Le réseau a été bâti sur le fait qu’il soit unidirectionnel.

Le dimensionnement du réseau devra s’adapter aux nouvelles installations d’EnR. Ces dernières sont souvent installées sur des zones dans une logique d’opportunité de production, ne répondant pas forcément d’une intention de distribution locale de l’énergie. Les installations chez les particuliers perturbent elles aussi le réseau car bien souvent, dans les zones à faible densité de population, le réseau est dimensionné au plus juste. L’ampleur des adaptations du réseau est très dépendante de leur production, leur localisation, et des moyens de gestion.

L’intégration des EnR sur les réseaux électriques nécessite donc une adaptation des infrastructures et de la gestion du système électrique. Les gestionnaires de réseau devront garantir l’intégration des EnR sur leur lieu de production ainsi que la stabilité du réseau de distribution en amont et en aval de ces derniers.

07/04/2017
Guillaume Guérard
est enseignant-chercheur à l’École Supérieur d’Ingénieurs Paris-La Défense. Cet article a été coécrit avec Estelle Cathelineau, étudiante en deuxième année du cycle ingénieur à l’ESILV en Nouvelles Energies.

Article complet : http://www.environnement-magazine.fr/blog/130-challenge-de-l-integration-des-energies-renouvelables/

Laisser un commentaire